Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Conseil municipal d'hier soir

Publié le par Dominique Lévêque

Deux délibérations importantes: l'aliénation des vieux matériels, dont un camion grue, et le Contrat Urbain de Cohésion Sociale voté à l'unanimité. Qu'on n'ait plus besoin de la grue, c'est compréhensible, il y avait ce qu'il fallait autour de la table. Et puis, la Résistance Active et Constructive du site de la Téte Noire est née.

Publié dans l'air du temps

Partager cet article

Repost 0

Etude de cas sur l'information

Publié le par Dominique Lévêque

On ne peut pas parler ici de grand complot des groupes financiers qui dirigent tout. Jugeons plutôt sur pièces:

 

Exemple 1 : Ancien hôpital : '' Une friche de moins ! ''

 

Blog Jean-Pierre ABELIN, jeudi 7 avril 2011

 

Monsieur Gaudens, dans une colonne parue hier, considère que la construction d'un nouveau cinéma sur le site de l'ancien hôpital n'est pas une réelle bonne nouvelle et qu'elle créera une nouvelle friche en centre ville. En réalité, nous allons d'abord avoir une friche de moins : celle de l'ancien hôpital qui pourrissait sur place depuis 2001!!! Et tout ça en offrant plus de salles et de confort pour les cinéphiles! De toute façon, le cinéma actuel aurait du fermer car ses locaux ne permettent ni l'accessibilité aux personnes handicapées, ni la numérisation. Et puis, je rassure M Gaudens, la propriétaire actuelle a déjà un contact pour ses locaux en centre ville.....Alors, M Gaudens, c'est pas une bonne nouvelle ça???

 

 

 

Nouvelle République, «Châtellerault et son pays», «urbanisme», 08/04/2011 05:27

 

Dans un communiqué, le maire Jean-Pierre Abelin revient sur l'annonce de l'installation d'un cinéma sur le site de l'ancien hôpital qui a valu un billet dans notre édition de mercredi où nous nous interrogions, sous le titre « Et une friche de plus ? », sur l'avenir des locaux de Cinéa.

« En réalité, nous allons d'abord avoir une friche de moins : celle de l'ancien hôpital qui pourrissait sur place depuis 2001 ! clame le maire. Et tout ça en offrant plus de salles et de confort pour les cinéphiles ! De toute façon, le cinéma actuel aurait dû fermer car ses locaux ne permettent ni l'accessibilité aux personnes handicapées, ni la numérisation. » Par ailleurs, la mairie assure que « la propriétaire actuelle a déjà un contact pour ses locaux en centre-ville ». Attendre et voir

 

Exemple 2: Libre Expression ou Signer c’est exister

 

Blog Dominique Lévêque, samedi 2 avril 2011, Libre Expression



La loi impose désormais aux candidats à l’élection présidentielle un parrainage de 500 signatures d’élus.  Cette mesure fortement restrictive et anti démocratique risque de renforcer la tendance de bipolarité gauche-droite, à l’américaine, de la vie politique de notre pays. Pourtant, le premier tour des élections présidentielles, depuis le début de la Vème République, est le moment incontournable où chaque électeur doit pouvoir trouver le candidat qui le représente. Depuis de longues années, Madame Arlette Laguiller s’est faite à cette occasion porte parole des travailleurs les plus pauvres et des plus démunis. Il faut absolument que Madame Nathalie Arthaud puisse lui succéder dans cette mission. C’est la raison pour laquelle je lui apporte la promesse de ma signature de maire délégué, en espérant qu’elle puisse en collecter 499 autres. Ni l’UMP, ni le Nouveau Centre, le PS ou le MODEM n’auront autant besoin de moi que Lutte Ouvrière dans ce défi. Ce n’est pas une marque de totale adhésion aux valeurs de ce parti, c’est la consciente nécessité d’être fidèle à la diversité du peuple français. C’est parce que les électeurs auront vraiment le choix qu’ils auront envie de voter, et c’est parce que ce choix sera large et ouvert que chacun pourra s’exprimer sans avoir recours à la sanction. La diversité des candidatures est la vraie arme contre le fascisme, la diversité des candidatures est aussi la seule possibilité de contre peser face aux deux partis qui se partagent le pouvoir alternativement avec insolence, satisfaisant ainsi plus les égos des hommes que les intérêts des électeurs.

 

Nouvelle République, « Châtellerault et son pays », « Le billet », samedi 2 avril 2011, Signer c'est exister

 

Le maire-délégué de Targé, qui n'a plus beaucoup d'amis, s'en est fait un nouveau : Patrice Villeret, membre de Lutte ouvrière, auquel il a donné sa signature en faveur de Nathalie Arthaud, « remplaçante » d'Arlette Laguiller pour la prochaine élection présidentielle. Un acte politique d'importance qui ne manquera pas de marquer l'année 2011. C'est pour aider la « porte-parole des travailleurs les plus pauvres et des plus démunis », explique Dominique Lévêque. Les plus démunis, l'ex-directeur de cabinet de Tondusson s'est trouvé un nouveau combat. Et la chanson de Dutronc, comment s'appelait-elle déjà ?

L.G.

Publié dans l'air du temps

Partager cet article

Repost 0

Y'a des nez qui vont s'allonger!

Publié le par Dominique Lévêque

imagesCALXO72E.jpgJe lis dans le blog d'un responsble socialiste local: "En 2012, le Parti socialiste créera des «zones de sécurité prioritaires» et les dotera de dispositifs de présence policière particulièrement lourds. Il fera de la sécurité sur la voie publique une priorité et recrutera à cette fin 10000 policiers et gendarmes supplémentaires."

 

Voilà un ingrédient du glissement lent de la société vers les dérives à venir. Une campagne présidentielle approche.

 

De mémoire, en 2007, les socialistes reprochaient à la droite et son candidat de mener une politique trop répressive, trop axée sur la police. En conseil municipal de Châtellerault, les mêmes malmènent le "flicage" de la vidéo surveillance,  préfèrant la médiation et la prévention.

 

Alors, pourquoi un tel réajustement d'orientations? La tentative de récupération des voix du Front National n'existerait que quand Monsieur Sarkozy parle de sécurité?

 

Négliger la mémoire collective de l'opinion publique, c'est çà le creuset de l'extremisme.

Publié dans l'air du temps

Partager cet article

Repost 0

A la soupe!

Publié le par Dominique Lévêque

Bayrou avec Royal, Baylet avec Borloo, Hollande contre Straus-Kahn, Sarkozy contre Villepin, et Marine Le Pen contre tous... et tant d'apprentis sorciers.

 

Guérin avec Tondusson, Guérineau avec Guérin, Guérineau contre Tondusson, Michaud avec Guérineau, Michaud contre Tondusson, Tondusson contre Cibert, Cibert avec Guérin, Abelin contre Rabit, Abelin avec Raffarin, Rabit avec Raffarin...et tant d'apprentis sorciers.  

 

Fâcheries et reconciliations pour l'orgueil des fonctions, la satisfaction des égos et l'appât du gain. Est-ce bien raisonnable tout celà? Au fait, après la vive émotion des chiffres du FN aux cantonales, que s'est-il passé? 

Publié dans l'air du temps

Partager cet article

Repost 0

Enigme politique: la solution

Publié le par Dominique Lévêque

Pour résoudre un problème difficile, et c'est vrai en politique, surtout au sein des partis:

Il faut savoir SORTIR DU CADRE

 points_sol.png

 

Publié dans l'air du temps

Partager cet article

Repost 0

Enigme politique

Publié le par Dominique Lévêque

Comment relier ces 9 points par seulement 4 lignes, sans lever le stylo?

points.png

 

La solution demain...

Publié dans l'air du temps

Partager cet article

Repost 0

Osé

Publié le par Dominique Lévêque

Le pouvoir médiatique vu par Gilles Michaud en cliquant sur l'image

  

20100923nr-gill-michaud.jpg

 

 

Publié dans l'air du temps

Partager cet article

Repost 0

Les petites erreurs qui en disent trop long

Publié le par Dominique Lévêque

Mademoiselle Abelin écrit au nom de son père, dans son blog:

 

20110402-blog-abelin.JPG

Lapsus révélateur: les habitants sont au singulier chez Abelin...

Publié dans l'air du temps

Partager cet article

Repost 0

Le Ciné A l'Hopital, c'est bien

Publié le par Dominique Lévêque

Décidemment, la culture à Châtellerault, çà avance bien!

 

20110405nr-cinema.jpgDeux grands projets structurants réussis comme le nouveau Conservatoire (mention Très Bien) et un grand Cinéma moderne sur le site de l'Ancien Hôpital, c'est fantastique. Sans compter la restauration  de l'Ancien Théatre à venir, l'agrandissement partiel et décentré de la bibliothèque et la coopération internationale tournée vers Kaya.

 

Espérons toutefois que l'architecture du nouveau complexe ne va pas être encore négligée comme la future école. Il reste aussi à savoir si le projet va être bouclé financièrement. Et il faudra enfin anticiper la reconversion de l'ancien cinéma.

 

Mais je ne suis pas inquiet, pour les dossiers difficiles, il y aura les autres adjoints. Madame Lavrard, elle, est très prise pour faire des emplettes avec l'argent des collectivités.

 

Un cinéma sur le site de l'ancien hôpital ! 

par La Nouvelle république, 5 avril 2011 05:38

Publié dans l'air du temps

Partager cet article

Repost 0

"Avec les japonais, il n'y a rien à craindre, c'est pas comme Tchernobyl"

Publié le par Dominique Lévêque

nucleaireEt pourtant...un réacteur nucléaire éventré, c'est toujours du nucléaire qui n'est plus confiné.

 

 Christian Lajon écrit un article sur le sujet:

 

Centrales nucléaires en France: un Référendum " SORTIR du Nucléaire" ?

 

 

Quelques extraits:

"Des politiques en France prétendent encore que nos centrales sont les plus fiables et que la sécurité, leur sûreté est établie à quatre cents pour cent ?"

"Comme beaucoup je suis fier de l’expertise française dans le nucléaire comme dans bien d’autres domaines avancés de la technologie. Notre ingénierie est compétente, innovante, brillante. Cependant je ne crois pas à l’impossibilité d’un grave accident dans une centrale en France."

"En même temps je ne suis pas stupide et je sais que nos choix faits jusque-là ne permettent pas une sortie rapide du nucléaire, que nous devons poursuivre l’exploitation des centrales en activité. Fukushima confirme les attentes que j’avais exprimées au préfet de la Vienne et au sous-préfet de Montmorillon en 2008."

Doit-on dès maintenant établir un plan de sortie du choix de l’électronucléaire sur les 30 prochaines années et prenant effet dans les plus brefs délais ?

"Il est aberrant de laisser la population dans un rayon de 50 km autour de la centrale et des mesures doivent être prises pour contenir la pollution sur le site et éviter les dispersions en mer et dans le sous-sol."

"Les opérations menées depuis le recouvrement des installations de la centrale par le tsunami et les pannes d’alimentation électriques ont été des échecs. Il faut prendre des résolutions qui admettent cet échec définitif et qui prennent en compte tout ce qu’il est possible de faire pour en limiter les conséquences humaines et écologiques. Là est la priorité absolue."

 

Quand nos parents ont du reconstruire avec rien la civilisation que nous consommons aujourd'hui, ne conseillaient-ils pas d'éteindre la lumière plutôt qu'acheter des ampoules basse consommation? Ou de finir son assiette avant d'éplucher un kilo de pommes de terre?

Publié dans l'air du temps

Partager cet article

Repost 0