"Je te donnerai tous les bateaux tous les oiseaux tous les soleils"

Publié le par Dominique Lévêque

Que dire des promesses de campagne devenues lettres mortes? Après les présidentielles, on remet le couvert pour les municipales. Commençons par la Culture.

La polémique sur l'Association Accord fait aujourd'hui figure de flop. L'EPIC, prétexte à une déstabilisation orchestrée du maire, était inscrit dans la liste de ce qui devait être revu par une alternance éventuelle. Devenu "3T", habillé d'un beau logo, l'établissement public est applaudi. Bon, ce n'est qu'une promesse de pré - campagne. Les "3T" relèvent le défi pas si mal. Sur la police municipale, "Sujet bouillant, patates chaudes en vue, pas touche!" Pourtant il y aurait bien quelque chose à proposer... mais c'est un autre sujet. Ancien hôpital: pas de pièce à y coudre. Le thème des bus: chacun promet déjà mieux. Mais attention, la voici, la voilà: l'ancienne école de gendarmerie!

"Je te donnerai tous les bateaux tous les oiseaux tous les soleils"

Et là, il y a promesses de chez promesse. Même si le site n'est pas encore propriété de la ville, les idées sont, elles, déjà aux enchères. Pour ceux qui auraient compris que tous les thèmes de la campagne électorale châtelleraudaise vont se recouper, il restera à attendre des idées audacieuses et visionnaires. Car il ne sert à rien de faire ses emplettes au marché des équipements urbains pour remplir des vides, mais il faut bâtir Châtellerault avec la vision de l'avenir de ses habitants.

Commenter cet article