Que c'est vulgaire

Publié le par Dominique Lévêque

Les travailleurs de la Fonderie Poitou Alu se battent avec force et conviction, depuis plusieurs mois, dignement et dans le respect. Le Tribunal de Nanterre vient de leur donner un peu d'espoir en écartant la reprise par Montupet. Il y a eu le soutien d'élus qui sont intervenus par téléphone, ou par courrier, les uns pour défendre leur territoire auprès de leurs amis au pouvoir, les autres pour faire poids dans les rapports de force. Que chacun soit en conscience récompensé de sa pierre apportée à l'édifice. 

 

20120411nrcp-fdpa-nanterre.JPGA côté de ces interventions sincères, il y a les shows politiques. Est-il utile de rappeler la débauche des candidats aux présidentielles à Ingrandes? C'est indécent, c'est vulgaire. C'est indécent et vulgaire de surfer sur la médiatisation des effets de la désindustrialisation opérée depuis trop longtemps, parfois par les mêmes.

 

Dans le même registre, le déplacement des élus au tribunal le 11 avril 2012. La campagne des élections législatives de la Vienne se fait donc à Nanterre: Monsieur Jean-Pierre Abelin et sa fille en pleine comm', Monsieur Olivier Chartier, Madame Véronique Massonneau, Monsieur Pierre Baraudon...

 

Espérons que Monsieur Christian Michaud, spécialiste es-caméras et appareils photos, n'était pas souffrant, car il n'y était pas. Qu'il soit rassuré, Messieurs Cibert et Guérin l'ont bien représenté, ils ont très bien joué le rôle du provincial qui s'incruste à la télé.  Monsieur Guérin préparerait-il des élections? Son souci de pérennité du tissu industriel n'était pas suffisamment original pour justifier le déplacement.

 

Que c'est vulgaire.

Publié dans l'air du temps

Commenter cet article