Véronique perd la raison

Publié le par Dominique Lévêque

Quand on connait bien quelqu'un, on entend sa voix en lisant ses textes.

 

Ainsi, le communiqué qui a répondu dans la presse aux remarques sur la construction de la nouvelle école était signé Anne-Florence BOURAT, prête-nom d'un jour pour les facéties de Mademoiselle Véronique ABELIN. Dommage que Madame BOURAT n'ait pas eu l'audace et le courage d'avouer son malaise dans cette situation d'injures qui n'appartiennent pas à son éducation.

 

Blog L'Equipe AbelinC'est maintenant une réponse puérile à Monsieur GUERIN que Mademoiselle Véronique ABELIN signe Maryse LAVRARD.  Le fond de ce que raconte Mademoiselle ABELIN, alias Maryse LAVRARD, ou l'inverse, est bien entendu cousu de fil de blanc. Mais le "c'est pas Papa qui est seul, c'est lui, nananananère" ou "Ah, boulette" est aussi insupportable que son auteur.

 

Bon, que Monsieur le Député Maire ne vienne pas à bout de sa fille, c'est son problème, chacun a les siens. Mais qu'il lui donne Châtellerault  comme os à ronger, çà devient une affaire politique. A moins qu'il n'y ait là des réactions de panique devant les échéances électorales qui approchent. 

20111012blogabelin-reaction-article-GUERIN.JPG 

Publié dans l'air du temps

Commenter cet article