Tout fout le camp

Publié le par Dominique Lévêque

20110401-mag-chatell.jpgCertes, le magazine municipal "Le Châtelleraudais" plaisait bien. De là à dire que c'est pour çà que Mademoiselle Abelin l'a changé, peut être que non, quand même.

 

Avant, on était heureux de le trouver dans sa boîte aux lettres, de le feuilleter, de se précipiter sur la page d'expression des groupes politiques, et même de râler quand on ne l'avait pas.

 

Maintenant, rien que le regarder fatigue. On ne sait plus dans quel sens le prendre, comme le Maire d'ailleurs. Joli coup: plus personne ne râlera de ne pas l'avoir eu, comme le Maire aussi. Il n'y a plus rien dedans, je veux dire le magazine, et les pattes de mouche d'expression politique sont si parsimoniques que les signatures sont bientôt plus longues que le texte.

 

Mais le pire, c'est de répondre à une article de la presse quotidienne dans un blog et de publier dans le magazine... à défaut de mixité sociale, on récolte le mélange des genres. Descendre au niveau de l'adversaire sur le conseil de Sénèque, ne veut pas dire que Mademoiselle Abelin doit chercher les cors les plus creux sous ses pieds.

Publié dans l'air du temps

Commenter cet article

Christian.lajon 01/04/2011 12:16


Excellement apprécié.


Francis 31/03/2011 11:24


Je vais envoyer ton article au juge du TA et à mon avocat !!!


Francis 31/03/2011 11:21


Eh béééééhhh !!!