"Soyons acteurs du changement"

Publié le par Dominique Lévêque

"Pour cette première chronique, j’ai choisi de vous faire partager une anecdote à mes yeux significative... Allant faire mes courses au Monoprix du centre ville (eh oui, les curés font eux aussi leurs courses et les « bonnes du curé » n’existant plus, je suis bien obligé de faire cuisine, ménage et lessives tout seul !), je m’apprête à entrer dans la galerie des Cordeliers de Poitiers, quand une jeune fille, accompagnée de sa mère, jette sa cigarette en arrière d’un mouvement brusque, sans même se retourner. Encore agile, j’esquive celle-ci, m’exclamant tout fort : « Vous n’êtes pas toute seule, mademoiselle, vous pourriez faire attention. »

  

Celle-ci, d’un regard hautain, se retourne à peine, se contentant de me dire du bout des lèvres : « Je suis désolée. » Poursuivant, je lui dis : « De plus, c’est vraiment dégoûtant de jeter ainsi votre mégot sur le sol, il y a des cendriers. »

 

Là, elle me dévisage et me dit d’un ton sec, du haut de son adolescence : « Maintenant, cela suffit ! » À son regard, et celui, inexpressif, de sa mère qui reste silencieuse (j’espère qu’elles lisent «7 à Poitiers» et qu’elles se reconnaîtront toutes les deux...), je comprends que ce n’est pas la peine d’aller plus loin. Pourquoi vous ai-je raconté cette anecdote ? Parce que la rentrée est difficile et que les critiques fusent, comme d’habitude et de toutes parts, sur les politiques qui ne montrent pas l’exemple, les patrons exploiteurs, les pollueurs qui bousillent la terre, les responsables en tout genre qui ne sont pas à la hauteur.

 

Mais vous savez ce que je crois ? On a les gouvernants, les patrons, les responsables que l’on mérite. L’exemplarité ? Elle ne vient pas du haut, elle doit naître de la base.

 

Si nous voulons que le monde change vraiment, n’attendons pas que l’on nous dise d’en haut comment faire, mais soyons, chacun à notre niveau, le changement que nous voulons voir naître dans le monde... Alors, peut-être, notre société commencera-t-elle à évoluer!" 

 

 

 

Patrice Gourrier sur 7 à Poitiers, n°180, aout 2013

Publié dans Aux thématiques

Commenter cet article