"Qui suis-je?", deuxième semaine

Publié le par Dominique Lévêque

qui-suis-je Je suis un homme. J'ai 56 ans. Je suis marié, j'ai 3 enfants. Mon père travaillait à la Manufacture. Mes origines sont à la fois ouvrières et paysannes. J'ai également des racines acadiennes. Un de mes grands pères fut conseiller municipal entre 1959 et 1965, ce qui est peut être à l'origine de mon espoir d'un grand destin qui s'enfuit. Passé par l'école Henri DENARD, DESCARTES puis BERTHELOT, j'ai perçu comme salaire de mon enfance la substantifique moelle d'un mélange d'humilité et d'honneur.

 

Fort de mon expérience pénitencière, je préfère me tenir à carreaux. L'aboutissement de mon parcours dans la Magistrature me marque au fer rouge. J'en garde les stigmates de mes qualités professionnelles et humaines appréciées, mais aussi d'une raideur comportementale et psychologique. Trop idéaliste, trop convaincu par moi-même,  je passe souvent à côté de ce que je crois m'être destiné: un poste dans l'enseignement pour prendre la mairie en succession, un héritage politique de dissident pour prendre la mairie par les élections, un arrangement politique aux cantonales pour prendre la mairie par alliance. Mais à chaque fois je me fais poignardé dans le dos par des stratèges qui m'éblouissent mais ne m'éclairent pas. Je ne vois pas toujours que civilité à mon égard ne veut pas dire électorat assuré. Mon programme est à la ville ce que Radio Nostalgie est aux médias. Je reste un fervent défenseur de la laïcité, de l’intérêt général et je crois profondément en l'humanité. Même si je ne deviens pas le maire de Châtellerault, je serai incontournable pour ceux qui reconnaissent ma droiture et mon intellectualité.

Qui suis-je?

Publié dans Aux thématiques

Commenter cet article