Précisions concernant l’article Chantal Culnard : '' Le CCAS est un très bon outil '' publié par La Nouvelle République le 4 novembre 2010

Publié le par Dominique Lévêque

Je tiens à féliciter Madame Culnard.  J’ai participé au jury restreint qui l’a recrutée. Elle a bien analysé le besoin de sérénité du personnel, essentielle raison de ma démission d’un mandat qui ne me rapportait pas d’indemnités, et qui m’était cher. J’espère donc que mon sacrifice servira à libérer des freins. En revanche, la précédente direction a apporté un cadre plus que satisfaisant, gérant avec tact et laissant une situation financière très avantageuse. La nouvelle directrice fait peut être allusion à une problématique de réforme des collectivités et d’évolution des subventions.

 

Si la présentation laisse supposer des difficultés politiques « gauche droite », je dois rappeler une logique de sombre politique politicienne entre le député maire et moi-même. Une vraie confrontation d’idées sur des projets sociaux aurait été préférable. D’ailleurs, les orientations budgétaires présentées le 25 octobre 2010 manquent d’ambition, et se contentent de maintenir les actions menées précédemment.

 

Après avoir médiatiquement annoncé un reversement d’économies réalisées sur les cérémonies de vœux au profit du CCAS pour « faire face à la crise », le député maire propose aujourd’hui 3 réductions d’enveloppes d’aide sociale pour 2011 : « Actions de prévention sur les économies d’énergie (- 15000€), Enveloppe Secours (-7000€) et Epicerie Sociale (-10000€) ». Sur le secteur petite enfance, on se contente « d’étudier », on reparle des taux d’occupation qui ont été vus et revus plusieurs fois, avant d’être jugés suffisamment bons pour s’attarder sur d’autres indicateurs. On dilue la modernisation du service. Secteur personnes âgées, des « réflexions en cours » sont préférées aux réponses concrètes aux usagers (douches à Tivoli, association des clubs…). Encore un audit de plus est lancé, cette fois pour le personnel du secteur personnes âgées.

 

J’ai voté pour la désignation de Madame Braud Vice Présidente du CCAS en vue de donner le plus de chances possibles à la ville de Châtellerault de profiter de ses acquis en matière sociale. Encore administrateur du CCAS, je serai en mesure d’évaluer régulièrement les avancées de la collectivité. Je souhaite donc à Mesdames Françoise Braud et Chantal Culnard que leurs bonnes relations avec les élus leur permettent au moins de tenir la barre et maintenir le cap.

 

Dominique Lévêque

Maire Délégué de Targé

Vice Président du CCAS de Châtellerault du 18 mai 2008 au 7 juin 2010

Publié dans Communiqués

Commenter cet article