Petit témoignage innocent

Publié le par Dominique Lévêque

philippe-decaudin.jpg J'ai croisé Monsieur Philippe Decaudin dans quelques réunions poitevines, alors que j'étais moi même Trésorier de la Section du Parti Socialiste De Châtellerault. Souvenir...j’avais trouvé auprès de lui, alors déjà en retrait des tumultes, une écho différent et une sagesse qui me procurait confiance et sérénité.

 

C'était à l'époque où le Parti Socialiste essuyait quelques sérieux revers à répétition.  C'était à l'époque où on avait entamé une remise en question, et où l'on parlait de "refondation". Refondation vite balayée par des militants qui, s'interrogeant sur leurs principes, ont avancé les constitutions en cours pour se refonder. Le mal était peut être ailleurs. Et puis vint l'époque des Régionales 2004. Et puis vint Monsieur Sarkozy qui offrit un cure de jouvence à la refondation socialiste. 

 

Monsieur Decaudin, lui, avait construit l'espoir socialiste d'avant.

Publié dans l'air du temps

Commenter cet article