Chocolat noir

Publié le par Dominique Lévêque

Banniere Lévêque

Pâques, c’est le retour de la vie, le retour du printemps. Et le souvenir des cloches réanimé. C’est ainsi que mes deux enfants se sont disputés un lapin en chocolat. Chacun tirant plus fort de son côté, le lapin s’est cassé en deux !.

 

L’image est évidente : je voyais Borloo et Fillon, Guérineau et Cresson, Rabit et Abelin, Royal et Aubry, Villepin et Sarkozy, Michaud et Tondusson, Chirac et Giscard, Hollande et Strauss-Kahn, Herbert et Fouché…

Çà ne doit pas faire du bien d’être un lapin en chocolat. Les enfants, eux, ont compris la leçon.

 

 
Blog Dominique Lévêque, le 24 avril 2011  

Publié dans P'tit break

Commenter cet article