On est fait pour s'entendre: le mariage pour tous

Publié le par Dominique Lévêque

Commenter cet article

Thierry 07/02/2013 17:25

L'enfant doit connaître sa filiation. En acceptant la Procréation Médicale Assistée, nous sommes dans la spoliation du vivant et dans une marchandisation mondialiste. C’est une copie, de ce que
pratiquent certaines de nos entreprises lorsqu’elles délocalisent le travail.
Ce que je ne peux obtenir de l’intérieur, je l’obtiens de l’extérieur. Le piège fonctionne à merveille dans cet avachissement sociétal, sans colonne vertébrale.
Nous ne sommes pas dans une démocratique responsable, d’ailleurs, nous ne l’avons jamais été ... Nous sommes dans une légitimité autocrate, qui impose arbitrairement un choix de société, une vision
personnelle, un mouvement de la rue, une médiatisation excessive, en bref une manipulation.
Le problème que soulève l’adoption et la PMA dans ce mariage pour tous est sans doute plus important que la reconquête de notre industrialisation, la montée du chômage ou de l’insécurité. Nos
députés sont dans une impasse dont les Verts intelligemment tirent la ficelle …
Le nerf de la guerre de cette soudaine priorité … C’est bien le profit et forcément le caprice de gens riches, de nantis et d’intellectuels encartés et sans liberté. Heureusement, il y a des
exceptions comme l’admirable Nestor, Azérot qui ose sa vérité.
Même les médias, sont brossées au langage convenu, il n’y a plus d’investigations, d’enquête à charge et à décharge mais des commentaires orientés, du moutonnage et des intérêts convenus.
On nous dit que l’Espagne a l’égalisé le mariage pour tous ainsi que d‘autres pays européens, etc. C’est leur choix !
Doit-on se comporter dans notre modus vivendi national, comme nos voisins ? Pourquoi pas la polygamie dans un proche avenir ?

Cette réflexion aura le mérite de mettre en exergue la monstruosité qui se pratique dans le monde dit civilisé et moral que sont les Etats-Unis.
Déjà aux USA, on ose acheter l’Humain avec des paramètres physiques, couleurs des cheveux et des yeux, de la taille et aussi du fameux QI et des antécédents héréditaires, etc… C’est lamentable
!
Devant cette dérive, on devrait imposer le droit a tout être humain de connaître sa filiation.
Tout être humain est en droit de connaître biologiquement son père et sa mère.
Quand sera-t-il avec l’anonymat d’un donneur qui donne son sperme pour financer ses études ou autres besoins ?
C’est forcément bestial et inquiétant !
Mon ancienne profession m’a fait côtoyer justement ces instants de questionnement que, des êtres humains se posent après avoir été adoptés par des particuliers ou par l’assistance publique. A
chaque fois, ces êtres étaient en panne dans leur construction personnelle. Ils manquaient l’histoire de leurs origines, à travers le père et la mère, même si ces derniers, avaient été abjects dans
le rôle éducatif.