Mélodie en sous sol

Publié le par Dominique Lévêque

BORLOO candidat des radicaux, piochés à droite, à gauche, en haut, en bas... "Il y a un espace..." MORIN hésite. Les contacts avec le NOUVEAU CENTRE et le MODEM sont bons. Intrigues, manipulations, sondages... suspense. Tout le monde regarde, scrute, observe. Qui va se dégager du peloton pour faire son échappée? échappé belle!

 

CHEVENEMENT  avait échoué le NI droite, NI gauche, rallié misérablement à ROYAL. BAYROU n'a pas fait très fort non plus, après une tentative de ralliement à ROYAL aussi, tiens, tiens! L'UDF y avait perdu ses petits, et son âme aussi, soutenant un coup BAYROU pour devenir MODEM et un coup SARKOZY pour devenir NOUVEAU CENTRE.

 

balance-roberval.jpgLe centre n'a pas d'épaisseur. Il est la limite de dimension infinitésimale entre la droite et la gauche. C'est un équilibre instable qui oscille avec le vent, et l'inertie des mouvements autour. C'est l'aiguille de la balance de Roberval. C'est le non choix. C'est l'inverse de la cohésion, c'est juste la ligne pointillée (serrée) au milieu de la route.

 

La cohésion, c'est plutôt reconnaitre qu'on est chacun le puzzle, le patchwork de son éducation, du milieu dans lequel on évolue et des reflexes qu'on a acquis. Chacun est formé de pièces de différentes tailles. Certaines pièces sont d'une couleur, d'autres d'une autre. L'ensemble laisse apparaitre des teintes dominantes, et des nuances qui forment la beauté du paysage.

 

10 mai 2011: après trente ans d'alternance, c'est quoi la couleur de la France? L'époque est plus au duel extrémiste et modéré qu'à l'archaïsme gauche droite. A moins que la lutte des classes ne remonte au TOP10, grignotant le gruyère du centre.

Publié dans l'air du temps

Commenter cet article