Maudite commission !

Publié le par Nouvelle République

Première délibération du conseil et première polémique. L'opposition critique vertement cette commission consultative de Targé (lire également la rubrique Targé en page suivante). Elle parle d'un « fonctionnement au ralenti », d'un « manque de parité », d'«un déficit de réunion » qui a été la cause de la démission d'un membre. « La situation à Targé est grave. Les Targéens sont pris en otage antre les amis du maire-délégué et les ennemis du maire de Châtellerault. Ils ne méritent pas ça. » Le maire de Châtellerault lâche laconiquement : « Je reçois effectivement beaucoup de courriers de Targé... » Avant de prévenir Laurence Aumon, PS, très critique : « Attention, Mme Aumon, car après il peut y avoir des retours de boumerangs ! » Un message codé ?logo_nrco.gif

 

 

Publié dans La revue

Commenter cet article