Mad Max 5: au delà du dôme de la main jaune

Publié le par Dominique Lévêque

mad-max-2.jpgSensation étrange. Le ciel est gris, Il pleut. Une voiture s'avance doucement rue Choisnin. Il n'y a plus de boîte aux lettres à la Sous Préfecture. Une affichette précise "à cause des vols et dégradations". Ici, dans un immeuble de l'Etat, à quelques pas de l'Hôtel de Police. Brrrrrrrrr! Froid dans le dos. Une démission de l'état de droit. Une zone de non-droit.

 

Un peu plus loin, au feu des Trois Pigeons, un jeune individu marche d'un pas décidé, et traverse,  au ptit bonhomme vert, devant une Twingo arrêtée. Il est 18 heures, tous les passagers se frottent les yeux et serrent les fesses.  Le jeune homme porte un énorme flingue à la main. Oh, sans doute un factice gagné à la fête foraine.

 

Dommage que ce ne soit pas carnaval, il aurait été poursuivi par un policier municipal...

 

 

Publié dans Aux thématiques

Commenter cet article