Lettre à Monsieur Christian Michaud, Maire de Naintré

Publié le par Dominique Lévêque

J’ai bien reçu votre courrier du 29 septembre 2010 et je vous en remercie. Je sais que vous accordez une attention particulière au traitement des déchets du Nord Vienne, et en particulier au niveau de la Communauté d’Agglomération du Pays Châtelleraudais.

 

Comme je l’ai déjà dit en réunion de vice-présidents de la CAPC avant d’en être évincé, j’ai été le témoin privilégié de l’annonce de la forte augmentation du prix de traitement des ordures ménagères imposée sans concurrence par les prestataires privés aux collectivités concernées. J’étais à cette époque en effet le directeur de cabinet du maire Joël Tondusson. Le maire de Châtellerault s’est alors battu pour trouver des solutions alternatives, ce qui a permis à Monsieur Francis Girault de lancer CODEVAL, organisme public devenu crédible.

 

Aujourd’hui, les excuses du partenaire privé devant les élus semblent moins convaincantes que la pression exercée par la concurrence de CODEVAL. Il est donc essentiel pour l’avenir que des décisions franches et claires soient prises rapidement, notamment concernant l’engagement de l’Agglomération dans CODEVAL, ou dans le choix des prestataires. Les hésitations du Président retarderaient un débat démocratique ouvert et l’immobilisme conduirait à installer sans réserve le partenaire actuellement en place qui serait alors en position de force. L’intérêt de l’usager ne passe pas que par le prix de revient immédiat de traitement, mais aussi par la fiabilité des critères de choix dans le temps, c'est-à-dire qu’on doit absolument apporter suffisamment de garanties de pérennité du système à l’usager.

 

Nos positions dans ce dossier sont voisines. Je m’en remets donc à vous, en tant que Vice-président de la CAPC, mais aussi en tant que Conseiller Général de Targé, pour faire valoir les arguments que je vous ai présentés.

 

Avec tout mon dévouement, je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de mes salutations les plus sincères.

 

Publié dans Communiqués

Commenter cet article