Les Trois Petits Cochons, en salle à Châtellerault dès le 23 mars 2014

Publié le par Dominique Lévêque

iwoyzkjx.jpg

Il était une fois trois petits cochons: Mimi, Gigi et Momo. Tous les trois en avaient assez d'en rester à la ferme. Maman Didi était très inquiète. Le grand méchant loup Jippet, à la crinière argentée, se pourléchait déjà les babines en imaginant nos trois petits cochons gambader joyeusement, car il avait bien l'intention de les dévorer, en les faisant mijoter avant évidemment. Il voulait nourrir sa progéniture en cette époque où les miettes du boulanger ne suffisaient plus.

 

Mimi n'était pas très courageux. Il aimait déambuler, rigoler, faire le beau. Il préférait compter sur ces amis plutôt que de construire une bâtisse solide. C'était bien amusant de jouer du pipeau. Alors, le soir venu, Mimi improvisa une maison de paille, qui s'envola au premier souffle du loup. Comme Mimi était rose et dodu, qu'il avait dansé tout le jour et qu'il ne courait pas très vite, le méchant loup Jippet croqua sa chaire tendre et quelques légumes verts en une seule bouchée.

 

Gigi était beaucoup plus sérieux. Il ne pouvait s'empêcher de panser. Il était malheureux comme un caillou quand on le trompait. Avant de rejoindre Mimi pour la double détente, il avait pris le temps de construire une cabane en bois. Le méchant Jippet dut souffler plus longtemps et plus fort pour la faire tomber, laissant ainsi Gigi courir se réfugier chez Momo.

 

 Momo était malin, car il avait déjà vu le loup Jippet attirer les petits cochons avec des navets pour les dévorer ensuite. Alors, Momo avait construit une maison solide en briques, tout seul, et il était fier d'y protéger ceux qu'il aimait. Le loup y perdit son souffle, en tomba sur le cul et se cassa les dents. Gigi et Momo se moquèrent bien de ce Jippet bleu de colère. La meute fit une croix rouge sur le loup déchu et il fut condamné à la soupe populaire.

Publié dans LOL :-)

Commenter cet article