Législatives 2012, la passion de la 4ème circonscription

Publié le par Dominique Lévêque

Monsieur Gilles Michaud vient de retirer sa candidature aux élections législatives 2012. Avec sans doute le regret de ne pas avoir été réhabilité dans ses intentions. Avec surtout ce geste symbolique, et combien  porteur de sens, de publier cette décision un Vendredi Saint: supplice, exécution, sacrifice.

 

Toujours est-il que ce printemps éclaircit le paysage, et après investitures ou retraits divers, le député sortant investi par l'UMP et le Nouveau Centre joue sa succession avec les rudesses de l'hiver passé. L'étau de Monsieur Jean-Pierre Abelin se resserre doucement. Ne restent plus à l'attaque à ce jour que:

  1. Madame Véronique Massonneau, Europe Ecologie les Verts, illusionnée par le Parti Socialiste national,
  2. Monsieur Christian Michaud, en congé circonstanciel du Parti Socialiste national, mais instrumentalisé par le Parti Socialiste local,
  3. Monsieur Pierre Baraudon pour le Front de Gauche,
  4. Monsieur Eric Audebert pour le Front National.

Si le rassemblement à gauche avait prévalu sur les arrangements entre copains, le Nord Vienne libéré aurait pu faire espérer à l'ouverture du tombeau de Loudun et à la résurrection de Châtellerault.

Publié dans l'air du temps

Commenter cet article