Le soutien d'Abelin à Sarkozy fait réagir à gauche

Publié le par Nouvelle République Centre Presse

L'annonce de la décision du député maire Nouveau centre de Châtellerault Jean-Pierre Abelin de voter Nicolas Sarkozy (notre édition d'hier) pour les présidentielles a suscité deux réactions grinçantes à gauche. D'abord, celle du communiste Paul Fromonteil pour lequel, « ce n'est pas une nouveauté » : « Il a toujours soutenu sa politique qui a eu les résultats que l'on sait dans le Châtelleraudais : montée du chômage, difficultés croissantes pour les gens, décroissance de la ville ».« Jean-Pierre Abelin vante l'énergie de N. Sarkozy pour " maintenir le cap ", clame Paul Fromonteil. C'est là où est le problème car une énergie mise au service des riches et de la finance, c'est bien - si l'on en croit les sondages - ce que redoute la majorité des Français ». Le socialiste naintréen et candidat déclaré aux prochaines législatives. Christian Michaud y va aussi de sa petite déclaration. « Jean-Pierre Abelin se démasque enfin, indique-t-il. Car qui pourrait encore croire qu'il ne partage pas les idées et le bilan du président sortant, qui d'ailleurs fait une entrée en campagne " extrêmement " à droite en stigmatisant les chômeurs et les étrangers ? Une politique assumée et un bilan payé très cher par notre territoire ». Pour Christian Michaud, « il faudrait au député maire de Châtellerault un talent qu'il ne possède pas pour nous faire croire désormais qu'il est centriste ».

F.B.

 

 logo nrco

Publié dans La revue

Commenter cet article

Merlaud 25/02/2012 11:40

C'est son choix ! Il faut être tolérant même avec ses opposants, sinon c'est de la dictature intellectuelle !
Je n'apprécie pas Monsieur Abelin et encore moins notre Président mobile et menteur mais il faut accepter la contradiction.
A entendre certains socialistes car ils ne sont pas tous comme ça, il faut penser comme ils disent et vivre selon leurs diktats, bref être l'utile votant obéissant.
le président sortant a menti sur deux points principaux où les français l'attendaient : Le travail et la sécurité.
Les résultats ne sont pas là.
Par contre, une grande majorité des régions françaises sont aux mains de la culture socialiste et c'est pas terrible non plus dans les résultat. Des régions complètes sombres dans le chaos
économique, il n'y a pas que Sarkozy comme responsable, les élus de région le sont aussi dans leur fonction. Etre élu cela ne suffit pas, c'est le résultat qui compte et là aussi, les bilans de
certaines régions sont décevants.
La France a besoin de se rassembler et non de se diviser. Il y a une richesse d'hommes et de femmes à rassembler dans un élan républicain.
Qui sera ce précieux rassembleur ?