"Le motif de la résistance était l'indignation"

Publié le par Dominique Lévêque

19741-hessel-1,bWF4LTQyMHgw"On ose nous dire que l'État ne peut plus assurer les coûts de ces mesures citoyennes. Mais comment peut-il manquer aujourd'hui de l'argent pour maintenir et prolonger ces conquêtes alors que la production de richesses a considérablement augmenté depuis la Libé­ration, période où l'Europe était ruinée ? Sinon parce que le pouvoir de l'argent, tellement combattu par la Résistance, n'a jamais été aussi grand, insolent, égoïste, avec ses propres serviteurs jusque dans les plus hautes sphères de l'État. Les banques désormais privatisées se montrent d'abord soucieuses de leurs dividendes, et des très haut salaires de leurs dirigeants, pas de l'intérêt général. L'écart entre les plus pauvres et les plus riches n'a jamais été aussi important ; et la course à l'argent, la compétition, autant encouragée.

Le motif de base de la Résistance était l'indignation.

 

 

Et à Châtellerault? Ou dans la Vienne? En Poitou-Charentes? On parle de désengagement de l'état pour justifier des restrictions budgétaires, et donc des bilans. Et pourtant! Un budget, aussi compliqué qu'il soit présenté, n'est que le résultat des choix faits par les élus, ou des choix présentés aux élus comme inévitables.

 

A la maison, quand mon budget est trop serré, je diffère mes achats. Pour la collectivité, il ne faut pas voir que le tassement des recettes.

 

Il faut aussi voir la multiplication des directeurs, chargés de mission, et divers cadres, paradoxalement ajoutés aux nombreuses études de cabinets coûteux, au détriment du personnel opérationnel. C'est le prix de la responsabilité que personne ne veut assumer. Il faut aussi voir le coût d'une communication clientéliste. Il faut aussi voir les critères de faisabilité qu'on s'impose et qui complexifient et alourdissent la facture. Il faut aussi voir le prix des projets à fondement électoraliste, pas toujours compatibles avec les opérations au service de l'intérêt général...

 

Notre indignation doit motiver notre Résistance.

Publié dans Aux thématiques

Commenter cet article