Le changement, c'était avant

Publié le par Dominique Lévêque

eau-robinet.jpg"Dis-donc Joël, la rénovation urbaine, c'est un enjeu politique! Il ne faut pas laisser Poitiers tout rafler!", "Joël, les halles, il va falloir y penser, parce que les halles, il faudra le faire avant la fin du mandat, c'est politique!" "Tu vois Joël, l'eau,  c'est le sujet d'avenir, c'est un dossier politique très chaud, on n'a pas le choix, pour montrer qu'on fait une politique de gauche, il faut prendre le SIVEER..."

 

Il y aurait des logiques électives, pas toutes heureuses d'ailleurs, dans la gestion des affaires de la cité?

 

H20120421nr-Coup-de-theatre-dans-le-dossier-de-la-Sita_refer.jpgeureusement, le changement a des vertus. Fini la politique élective pour capter les voix de gauche. La preuve: le traitement public des déchets ménagers par  le syndicat public CODEVAL est balayé devant la proposition privée de SITA SUEZ... "C'est politique les déchets, Jean-Pierre, il faut prendre SUEZ, et puis, tu comprends, le préfet..."

 

Un autre Jean-Pierre dénonçait tout cela ainsi "Cela fait longtemps qu’un délitement de la République s’installe, lié au recul de la conscience collective, à la montée des valeurs marchandes ... qui masquent les vrais enjeux, ceux d’une égalité exigeante, d’une émancipation de la conscience individuelle, qui sont eux-mêmes indispensables à l’exercice réel d’une citoyenneté vivante et non de façade".

Publié dans l'air du temps

Commenter cet article