La Loi

Publié le par Dominique Lévêque

20120318diocese-wintzer03.jpgLa loi (...) pour l’homme, ne le laisse pas errer, dans un seul face-à-face avec lui-même, mais l’accompagne et le guide (...) Si elle est une interdiction, si elle pose une limite,  la loi est d’abord une autorisation, elle révèle à l’homme ses capacités de vie et d’action... autrement dit, le monde est confié à l’homme.

 

Avant d’être borné par ses limites, l’homme est d’abord un être en capacités ; en capacités de vie, d’action, de liberté ... Refuser la loi, c’est supprimer la limite, et donc s’identifier à l’autre. Il n’y a de vie en société, pour nous, ...que là où existe la différence, non qui isole ou sépare, mais qui relie. Lorsque l’on refuse cette différence, on cherche à être l’autre, on ne supporte plus qu’il soit différent de moi. L’homme veut devenir une femme ; l’adulte voudrait toujours garder la jeunesse de l’enfant ; parfois le laïc voudrait être prêtre.

...

Heureuse loi qui nous délivre de la toute-puissance et de l’autosuffisance. Heureuse loi qui nous révèle que l’autre m’est absolument nécessaire pour vivre, comme je lui suis absolument nécessaire.

 

 Mgr Pascal Wintzer, Archevêque de Poitiers

à l'occasion de l'installation du Père Charles Fazilleau à Cerizay (79)

(le texte intégral)

Publié dans Aux thématiques

Commenter cet article