Gratuité au sens régional

Publié le par Dominique Lévêque

cheque-livres.jpgRentrée scolaire: bien sûr qu'il y a la prime de la CAF pour quelques familles qui abusent, mais il y a surtout de nombreuses familles qui s'arrachent les cheveux après des vacances pas toujours prises pour passer le mois de septembre. Coiffeur, alimentation, habillement des enfants, équipement ménager, factures, matériel et livres scolaires...

 

A grands renforts de publicité portant son nom, la présidente de Région annonçait il y a quelques années la gratuité des livres scolaires pour les lycéens. Mais en fait, le chèque livres ne prend en charge que 70€ par élève.

 

Ce qui signifie en vérité que les années de renouvellement, il vous en coûte au moins 40 à 50€, et ce grâce à un déploiement de forces et d'organisation de la part d'associations de parents d'élèves qui compensent au mieux les défauts du système.

 

En région Centre, à majorité socialiste aussi, les livres sont prêtés par les lycées que la Région subventionne. Et oui, il y a ceux qui font du bruit pour les primaires et ceux qui travaillent en silence pour les lycées...

Publié dans l'air du temps

Commenter cet article