Dom Dom lance son GPS: Guide Politico Social

Publié le par Dominique Lévêque

Quelques formules chocs sur la gestion actuelle permettent un premier repérage:

  • "C’est l’austérité à perpétuité",
  • "La crise actuelle oppose les marchés et les peuples",
  • "Le mouvement des Indignés est légitime",
  • "À force de superposer en Europe les plans de rigueur, il est sûr que le malade mourra guéri !",
  • "C'est toute la gauche et la France qu'il faut mettre à la hauteur",
  • "La gauche ne doit pas rompre le fil qui la rattache aux valeurs des Lumières: confiance en la raison, volonté de progrès, liberté de la recherche...",
  • "Les agences de notation privées bafouent les souverainetés nationales",
  • « J'ai beaucoup de sympathie pour Arnaud Montebourg, mais sa proposition (ndlr: d'une limite d'âge en politique) aurait privé la France de Clemenceau et de Charles De Gaulle en 1958, qui a quand même été bien utile pour terminer la guerre d'Algérie et remettre la France sur une orbite ascendante ».

 

20111107nr jpchevenementMonsieur Jean-Pierre CHEVENEMENT donne le cap dans une interview à L’Est Républicain le 14 novembre 2011 : « Ma voix qui s’était élevée en 1992 contre le Traité de Maastricht est légitime pour se faire entendre...Certains ont plus le souci de régler des comptes que de rassembler la gauche en la mettant à la hauteur des défis...Dès 2002, j’insistais sur l’importance d’avoir des repères clairs en matière d’éducation, de sécurité, d’intégration. Je n’ai eu le tort que d’avoir raison trop tôt. »

 

Il n’est pas question ici de logique de parti, même si on sent qu’il faudra rester d’un côté de la sacro-sainte membrane imperméable usée séparant bêtement la gauche et la droite d’un même peuple d’un même pays. Il est plutôt question de bon sens, du même bon sens que celui porté par le Front National, mais sur un itinéraire différent, la haine en moins, l'humanité en plus. « La France a perdu, en 30 ans, la moitié de sa base industrielle et plus de 2 millions des emplois directs qui y étaient liés. Sans compter les emplois indirects et ceux consacrés aux services aux entreprises. L’euro sans cesse surévalué a été largement responsable de la désindustrialisation et des délocalisations. Il n’est pas possible de maintenir une protection sociale efficace et d’assurer un avenir à notre jeunesse sans base industrielle solide. ».Sortie de l’euro? « J’étais contre le décollage de l’avion. Il est en vol. Je ne propose pas de sauter par le hublot mais de reprendre les commandes de l’appareil pour l’aider, si possible, à atterrir en douceur. » 

 

 

« L'austérité entraîne la récession, donc de moindres rentrées fiscales, d'où un déficit budgétaire et une hausse de l'endettement. On va dans le mur ! Il faut sortir de cette logique de réduction budgétaire. Je n'ai pas le même parcours que François Hollande. Il a soutenu Maastricht, le projet de constitution européenne et le traité de Lisbonne. La profondeur de la crise peut le faire évoluer. Je ne souhaite pas qu'il aille trop loin dans la synthèse mais qu'il reste libre, y compris à l'égard de son propre parti. Je ne lui conseille pas de chercher une synthèse entre Eva Joly et Jean-Pierre Chevènement. Qu'il se focalise sur la recherche de l'intérêt national. ». 

 

 

Le GPS est un outil qu’il faut savoir utiliser. Chacun peut s'en inspirer, mais doit rester libre de retrouver ses chemins favoris. 

Publié dans l'air du temps

Commenter cet article