De l'intérêt du stationnement et de la circulation

Publié le par Dominique Lévêque

Rue BourbonNotre environnement aujourd'hui, qu'on le veuille ou non, est organisé autour de l'automobile. De nos emplois jusqu'à nos modes de vie... A celui qui fustige le commerce de périphérie pour la sauvegarde du centre ville, on adresse quelques silences feignant un accord de principe, mais les habitudes restent les mêmes. A moins de ne vivre que dans la nostalgie de quelques jeunes années ou dans des idéaux d'un monde fait de frères d'amour, il faut bien se rendre à l'évidence: tout se fait en auto!

 

C'est donc bien la capacité d'une ville à contenir tous ses véhicules qui va conditionner son développement. Plus le centre ville est attractif, plus on fait des sacrifices pour y accéder. Plus il y a de sacrifices à faire, moins on va au centre ville.

 

Châtellerault ne présente pas l'attractivité de Paris, Tours ou Nantes. Rénover une place ne suffit pas pour ré-alimenter le centre. Si c'est réellement ce que l'on veut, il faut inciter les usagers soit en restructurant les pôles, soit en facilitant le stationnement et la circulation. Le stationnement et la circulation, c'est facile. Y'a plus qu'à! 

Publié dans Aux thématiques

Commenter cet article