D. Lévêque : '' Les engagements ou la consultation ''

Publié le par Nouvelle République

Suite au dernier conseil municipal, Dominique Lévêque, tient à préciser : « Au conseil de jeudi, j'ai été seul à voter contre la délibération qui donne carte blanche à un cabinet d'architectes pour engager un projet sur le site de l'ancien hôpital. Pour ce site, il faut que les Châtelleraudais soient consultés bien plus en amont, et s'approprient un pôle structurant d'animation qui pourrait devenir vital pour le centre-ville.

On nous a d'abord fait attendre au prétexte qu'une large étude devait être menée pour déterminer une cohérence d'aménagement de l'ancien hôpital, de la Manu et de l'ancienne école de gendarmerie. Et finalement, les projets sortent du chapeau de la 1 ere adjointe par poussée d'enthousiasme : une bibliothèque tête de réseau en lieu et place de la médiathèque dans un étage des halles abandonné, une roseraie à la place des arbres au jardin du château, des archives mélangées à un service de la collectivité dans une école vidée, des associations un peu partout, l'école Krebs habitée au gré du vent, un centre d'interprétation d'architecture et du patrimoine sans doute très attendu...

Je surveille bien sûr le coût final de la nouvelle école projetée, car je n'accepterais pas qu'il atteigne celui du projet Denard abandonné.

Enfin, j'ai été élu sur une liste qui a promis aux Châtelleraudais une « vraie » médiathèque sur le site de l'ancien hôpital, je ne peux accepter une telle résignation sans consultation.

Publié dans La revue

Commenter cet article