Anniversaire 20 ans 2/3, et des poussières

Publié le par Dominique Lévêque

Une formule restée célèbre de l'oraison funèbre prononcée par François Mitterrand aux obsèques de Pierre Bérégovoy, le 4 mai 1993. (DR)

"Toutes les explications du monde ne justifieront pas qu'on ait pu livrer aux chiens l'honneur d"un homme, et finalement sa vie, au prix d'un double manquement de ses accusateurs aux lois fondammentales de notre République, celle qui protège la liberté et la dignité de chacun d'entre nous"

Commenter cet article