Bientôt une guinguette au château de Bagnolet

Publié le par Dominique Lévêque

Selon Le Parisien, en janvier 2010, "les visites se succèdent au château de l’Etang de Bagnolet... En plus de la création d’une maison du patrimoine, la mairie est actuellement à la recherche d’un concessionnaire pour implanter une guinguette au rez-de-chaussée de ce lieu bucolique. Aux candidats, la ville impose la contrainte de tarifs accessibles à tous les porte-monnaie. "

 

    Auguste Renoir, Le Moulin de la GaletteL'annonce serait plus excitante pour Monsieur Gilles Michaud si elle paraissait dans les pages châtelleraudaises de Centre Presse - La Nouvelle République. Parce qu’il y tient, avec un joli argument : « J'ai l'air d'insister, avec ma guinguette, mais le bal a tant de vertus pour la santé...La génération qui aime cette ambiance est une génération qui a beaucoup travaillé, qui a commencé tôt son labeur, qui a connu l'Algérie ou l'Indochine, le bal est sa soupape, mais des plus jeunes viendront, à cause du cadre et de l'envie de passer un bon moment: voir des gens heureux est un vrai bonheur. » 

 

Si par malheur Madame Maryse LAVRARD ne trouvait pas cette idée à son goût culturel, il reste à TARGE une jolie place et beaucoup d’associations qui pourraient inciter les plus convaincus de la guinguette à se lancer…la licence IV est à vendre sur place, pas cher, le propriétaire des murs du café restaurant n’attend que çà, et le maire délégué aussi. « S’ils n’ont plus de pain, donnez-leur des brioches ». 

 

Car Monsieur Michaud précise « Evidemment, dans ma guinguette, le vendredi soir ou le samedi soir, on pourrait aussi déguster quelques plats simples, du style moules frites ou andouillettes, avec un peu de vin blanc frais comme il se doit, mais avec modération naturellement. ». C’est vrai qu’il était beau le Châtellerault de nos parents.

 

Publié dans l'air du temps

Commenter cet article