Tout est dit, mais reste à faire

Publié le par Dominique Lévêque

Affiche"Voici la conclusion de l'édito "Vie politique, morale et démocratie" du Pélerin Magazine du 3 mars dernier:

 

"Par ailleurs, il faut souligner que la morale de la vie publique ne dépend pas seulement des hommes politiques. La qualité d'une démocratie repose aussi sur les citoyens. Ceux-ci ont des droits mais également des devoirs. Devoir de se tenir informés. Refus de réclamer pour soi-même les petits avantages que l'on sait si bien pointer du doigt chez les autres. Force de résister aux facilités démagogiques du "tous pourris". Devoir d'exercer sa responsabilité de citoyen.

 

L'intérêt général exige la vigilance de chacun: on le vérifiera aux prochaines élections, cantonales puis présidentielle".

 

  Blog Gilles Michaud, le 9 mars 2011

Publié dans P'tit break

Commenter cet article