Aurélien Tricot ce matin dans la presse, morceaux choisis

Publié le par Dominique Lévêque

Après François Hollande qu'il fustige, il envoie une lettre à Martine Aubry [...] pour lui rappeler sa responsabilité  de faire de ces primaires «un véritable enjeu de démocratie réelle, ouverte à tous».

Très remonté, Aurélien Tricot met en garde ce parti (NDLR: le PS) qui «continue à fonctionner sur le registre de la féodalité». 20110525nr aurelien tricot

 

«C'est faire comme si on n'avait pas tiré les conséquences par rapport à celui qui pouvait être notre principal candidat.»

 

Il émet l'idée que les primaires seraient à la base «truquées» parce que, pense-t-il, «elles ne seraient pas véritablement démocratiques : les seigneurs n'auraient que le droit de se présenter et les vassaux que celui de servir.»


L'élu poitevin promet de se battre «jusqu'au bout» parce que le PS «n'appartient pas à cette élite qui le gouverne». 

 

«Nous devons devenir acteur, à la base, pour participer à la victoire de la gauche parce que nous savons dans quel état de souffrance est le pays.»

logo nrco


Publié dans La revue

Commenter cet article