Allo, Topaze?

Publié le par Dominique Lévêque

Adolphe-Thiers-par-Leon-Bonnat-1877.jpgAdoplphe Thiers adopte un plan de rigueur pour relever une France meurtrie par la guerre de 1870. "La France doit redouter également les gens qui ne sont capables de rien et les gens qui sont capables de tout".

 

Le massacre des communards lancés trop tôt sera suivi 10 ans plus tard,  en 1881, de l'école primaire gratuite, laïque et obligatoire. Sous le gouvernement de Jules FERRY qui donnera aussi la liberté de la presse.

 

Jules-Ferry.jpgGratuite, c'est à dire sans distinction de moyens pour les familles, laïque, c'est à dire sans distinction de religion, et obligatoire, c'est à dire sans distinction de milieu social. Seulement 130 ans que la nation éduque l'ensemble de son peuple pour qu'il progresse, qu'il connaisse, qu'il travaille et qu'il s'épanouisse. Au prix du sang des soldats tombés pour le pays et des 30000 victimes de la Commune. La France doit redouter autant ceux qui ne sont capables de rien pour son Ecole que ceux qui sont capables de tout pour la manipuler. Comme l'environnement, l'Ecole des sacrifices de la IIIème République est devenue fragile.

 

Source historique: Les 24 présidents de la République,

Nouvelle République Centre Presse

Publié dans l'air du temps

Commenter cet article