Agglo : Lévêque démis de ses fonctions

Publié le par Nouvelle République

Hier, lors d'un point presse, Jean-Pierre Abelin, maire et président de la communauté d'agglomération, a annoncé sa décision de démettre Dominique Lévêque de sa fonction de délégué communautaire (il en était vice-président chargé de l'insertion et l'emploi). Cette position, prise dans un souci de « cohérence et de clarification des responsabilités au sein de la majorité municipale », sera validée au prochain conseil municipal, jeudi 8 juillet.

« M. Lévêque a exprimé son désaccord avec la gouvernance municipale et la ligne politique de la majorité, commente le maire. C'est son droit. Mais sa position a eu pour conséquence de créer une confusion au sein de la majorité. Elle a eu également des répercussions négatives sur l'administration. »

Le maire, avec l'appui de sa garde rapprochée (huit conseillers municipaux présents à ses côtés hier), précise que « c'est une décision prise collégialement » et non par le maire uniquement.

Dominique Lévêque a lui-même pris ses distances avec l'équipe Abelin en démissionnant de ses fonctions de vice-président du CCAS et de président-délégué de la Mission locale. A compter du 8 juillet, l'ancien chef de cabinet de Joël Tondusson ne sera donc plus que conseiller municipal et maire-délégué de Targé. Sur ce dernier point, le maire est coincé : « La loi ne nous permet pas de lui enlever cette délégation. Ça ne peut venir que de lui, ça relève de sa propre évaluation. »

A la question « Souhaiteriez-vous qu'il quitte cette fonction ? », il ne répond pas franchement (même si on imagine sa position). Seulement indique-t-il qu'il « n'a pas l'intention de négliger le village. Au contraire, nous allons y mettre les bouchées doubles ».

Anthony Floc'h

Publié dans La revue

Commenter cet article