A l'image de la Melette

Publié le par Dominique Lévêque

 

20120316 melette

 

Le nouveau parking Impasse de la Melette va être inauguré. De très belles places de parking en gravillons collés, un bel enrobé sur la voie de circulation, un travail énorme sur les murets en pierre, et trois murs au fond refaits à grands frais. Le tout étreint entre de vieux bâtiments sinistrés, sans accès sur la rue piétonne. Même le meilleur angle de la photo de l'invitation laisse voir la misére.

 

Encore un espace gâché en plein centre. Certains y avaient imaginé un joli petit square. On aurait aussi pu y attendre un lieu de stationnement gratuit, même à durée limitée (Zone Bleue). On aurait surtout pu rêver d'un projet d'activité commerciale pour réamorcer la pompe du centre ville, une sorte de grand projet privé faisant venir des enseignes  impliquées dans la construction. Un ensemble ambitieux qui drainerait piétons et véhicules entre rue Bourbon, place des Halles et site de l'ancien Hôpital avec son vaste parking souterrain. Un vrai carrefour joyeux. Un projet pour hisser la ville vers le haut à la façon CRESSON, pour retrouver le prestige ministère ABELIN Père.

 

Il va falloir encore se contenter des bricolages faits "maison", d'un petit parking coupe gorge, une sorte de laboratoire de canicrottes. C'est la politique des "Ptits bouts par ci, ptits bouts par là". Cette municipalité dépense beaucoup pour faire illusion de neuf, étriquée dans un carcan de murs aux issues limitées. A l'image de la Melette: quelques pierres neuves et du goudron coincés dans les vieux murs de la paupérisation Châtelleraudaise.

Publié dans l'air du temps

Commenter cet article