Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

"çà se voyait plus que chez les autres"

Publié le par Dominique Lévêque

6058699_jpeg_preview_large.jpg"... Il était multiple, tout le monde est multiple, bien sûr, mais lui, çà se voyait plus que chez les autres..."

 

 

Georges Brassens

au sujet de Jacques Brel qui vient de disparaitre

Publié dans P'tit break

Partager cet article

Repost 0

C'est noté

Publié le par Dominique Lévêque

Blog Cyril Cibert Blog de Cyril Cibert, le 17 juin 2011

 

"Il n’est plus temps de produire des rapports qui répètent à l’envi ce que tout le monde sait. Il faut désormais passer aux actes.

 

Le Parti socialiste s’engage à créer un service public de l’orientation et à transformer les licences universitaires pour favoriser la réussite de tous, en augmentant fortement le nombre d'heures d'enseignement, en améliorant l'accueil dans les universités et en créant une allocation d'études afin que les étudiants puissent se consacrer pleinement à leurs études."

Publié dans P'tit break

Partager cet article

Repost 0

Eaux troubles

Publié le par Nouvelle République

logo nrcoCe n'est visiblement plus l'entente cordiale entre le maire Jean-Pierre Abelin et son élu d'ouverture, le maire délégué de Targé Dominique Lévêque.

 

20100121 nr histoire glandsL'histoire de glands risque bien de finir en distribution de marrons. La polémique entre le maire Jean-Pierre Abelin et le maire délégué de Targé Dominique Lévêque enfle doucement mais sûrement. Rappel des derniers épisodes : l'élu targéen réclame une écharpe tricolore ornée de glands en or, une couleur réservée aux maires. Or, la mairie a décidé de lui fournir une écharpe avec glands en argent, la couleur des adjoints.

 

“ Quand on fait l'ouverture, il faut l'assumer !”

 

Dominique Lévêque conteste cette mesure et s'en est ouvert dans un courrier au préfet, estimant sa demande légitime. Dans notre édition de jeudi, Jean-Pierre Abelin avait coupé court à la controverse en se référant à la loi. Forcément, ce débat sur les glands, qui prêterait à sourire, est l'arbre qui cache la forêt. Jean-Pierre Abelin l'a implicitement reconnu dans ces colonnes. Ce n'est visiblement plus l'entente cordiale avec son allié d'hier, issu, est-il bon de le rappeler, des rangs de la gauche. Rivalité politique ?

 

Dominique Lévêque en a remis une couche hier, en tout cas. En évoquant d'abord ses glands : « La loi n'est pas claire, le maire n'a pas raison et c'est pour ça que j'interpelle le préfet ! » Sur le fond de l'affaire ensuite, l'élu est un peu plus explicite. Extraits : « Tout le monde a bien compris que ça allait au-delà de mes glands (sic) Cette affaire enfonce le clou, notamment le fait que je ne sois jamais consulté concernant les affaires de Targé […]»

 

À propos de Jean-Pierre Abelin : « Est-ce que les élus de sa liste ne sont pas aussi bien élus que lui ? Si le travail en équipe consiste à être d'accord avec son cabinet, effectivement je ne suis pas doué pour le travail en équipe ! Quand on fait l'ouverture, il faut l'assumer ! »

Ambiance !

 

Centre Presse, La Nouvelle République, 23 janvier 2010

 

Publié dans P'tit break

Partager cet article

Repost 0

Chocolat noir

Publié le par Dominique Lévêque

Banniere Lévêque

Pâques, c’est le retour de la vie, le retour du printemps. Et le souvenir des cloches réanimé. C’est ainsi que mes deux enfants se sont disputés un lapin en chocolat. Chacun tirant plus fort de son côté, le lapin s’est cassé en deux !.

 

L’image est évidente : je voyais Borloo et Fillon, Guérineau et Cresson, Rabit et Abelin, Royal et Aubry, Villepin et Sarkozy, Michaud et Tondusson, Chirac et Giscard, Hollande et Strauss-Kahn, Herbert et Fouché…

Çà ne doit pas faire du bien d’être un lapin en chocolat. Les enfants, eux, ont compris la leçon.

 

 
Blog Dominique Lévêque, le 24 avril 2011  

Publié dans P'tit break

Partager cet article

Repost 0

Talent

Publié le par Dominique Lévêque

"La contemplation prolongée de la Joconde ne nous donne pas le talent de Vinci."

Marcel Pagnol, Notes sur le rire

 

 

"L'inégalité du talent et du courage est dans la nature humaine, la justice n'est pas de le nier." 

       Valéry Giscard D'Estaing, La démocratie française

 

 

"Quand on a du talent, on n'est pas besogneux. Quand on n'a pas de talent, on est besogneux par nécessité. Allier les deux, c'est extraordinaire."

Nicolas Sarkozy, 20 avril 2007

 

 

"Le talent provient de l'originalité, qui est une manière spéciale de penser, de voir, de comprendre et de juger."

Guy de Maupassant, Pierre et Jean

 

 

Publié dans P'tit break

Partager cet article

Repost 0

Autrement, alors?

Publié le par Dominique Lévêque

Affiche"Je crains qu'autre part, même à gauche, en dehors de discours convenus et généralistes sur la démocratie, on n'ait guère envie, toujours par cette crainte de perdre le pouvoir, de fonder une véritable pensée politique municipale innovante et libératrice. Mais en craignant de perdre le pouvoir, qui appartient au peuple, on perd en fait toute autorité…

 

Car il est vital, oui vital, de rompre avec les pratiques antérieures, de droite comme de gauche, qui ont privé les habitants de la conduite de leur vie collective, sans eux ou faussement avec eux, par des consultations de pacotilles, dans le meilleur des cas.   La troisième voie, la seule, elle est là, dans ce redéploiement démocratique d'envergure de l'action municipale; c'est en quelque sorte, pour moi, un "bloc constitutionnel" non négociable pour travailler avec d'autres."

 

 

Blog Gilles Michaud, le 15 juin 2011  

Publié dans P'tit break

Partager cet article

Repost 0

Tout allait bien comme çà, non?

Publié le par Dominique Lévêque

    20071213-inaug-travaux-ccas2.JPG
13 decembre 2007, début travaux nouveau CCAS

Publié dans P'tit break

Partager cet article

Repost 0

Cors creux

Publié le par Dominique Lévêque

Blog L'Equipe Abelin

 

Blog "L'Equipe Abelin", 1 avril 2011

 

  ...  Je me permets donc simplement de rappeler à M Cibert qu'il a fait partie d'une municipalité qui pendant 7 ans est loin d'avoir marqué par son action économique: pas même une zone économique créée ! Pendant 7 ans, cette majorité a promis Conservatoire, Médiathèque, réhabilitation de l'Ancien Hôpital et de la place E. Zola tout en laissant la voirie et les écoles sans l'entretien qu'elles méritaient. Sur tous ces chantiers,nous sommes en train de faire en 3 ans ce qui ne l'a pas été pendant 7 ans !

Les cantonales ne sont ni des élections nationales, ni des municipales. Notre bilan se fera dans 3 ans !

 

En revanche, je lui propose:

un chantier à lancer : la réorganisation démocratique de la Fédération socialiste des Bouches du Rhône

une réflexion à mener: c'est le dicton bien connu « ce sont les cors les plus creux qui sont les plus sonores »

Publié dans P'tit break

Partager cet article

Repost 0

Bal tragique au PS !

Publié le par Dominique Lévêque

Ambiance des grands jours à la section locale du Parti socialiste, qui organisait, vendredi, sa soirée de rentrée sur fond de querelles pour les cantonales.
20100920nr bal targique psEdith Cresson déboule et ne cache pas sa mauvaise humeur. « Ubuesque ! »,
lâche-t-elle en ravalant sa colère.
Malaise, vendredi soir, pour la soirée de rentrée du Parti socialiste où les
mines déconfites et les sourires forcés résument bien la situation. Michel
Guérin a sa tête des mauvais jours, Annick Deyna ne pipe pas mot. Les deux
candidats à l'investiture pour les cantonales sur le canton ouest (*) ne
s'adressent pas la parole. Joël Tondusson est aux abonnés absents.
Forcément, les responsables socialistes n'échappent pas à la question... «
L'ambiance ? Elle est bonne, il n'y a ici que des socialistes ! », plaisante Cyril
Cibert, le secrétaire de section.
 
Un que ça ne fait pas rire, c'est Alain Claeys
Le même n'élude pas le problème même s'il est doué pour les euphémismes.
« Faire taire les querelles et les egos, c'est mon job, tente l'intéressé. Oui,
c'est vrai il y a un petit trouble car l'enjeu est très important ! »
Venu en ami de Poitiers, le patron de la fédération PS de la Vienne Jean-
François Macaire ne peut, de son côté, que constater les dégâts. « Ce qui est
logique dans le débat interne d'un parti peut être mal perçu à l'extérieur.
Nous, on cherche à rapprocher les points de vue. » C'est le cas pour la paire
Guérin-Deyna ? « Cela fait partie de ce qu'on peut rechercher », jure le patron
de la fédé, visiblement sans illusions.
Un que le particularisme châtelleraudais ne fait pas rire, c'est Alain Claeys, le
député-maire de Poitiers, invité de la soirée. « Je ne souris à rien de ce qu'il
se passe au Parti socialiste », pérore-t-il, avant d'avertir plus tard : « Il faut
arrêter les querelles, les militants veulent travailler. » Tragi-comique.
(*) Le vote des militants aura lieu le 30 septembre.
Centre Presse - Nouvelle République, 20/09/2010
           

Publié dans P'tit break

Partager cet article

Repost 0

Franc

Publié le par Dominique Lévêque

    Si un jour une de vos amies vous dit : "Veux-tu que je te parle franchement ?" répondez-lui : "Non ! Non ! Non ! Continue à me parler comme avant."

 

    Fernand Raynaud, La 2cv de ma soeur

Publié dans P'tit break

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>