Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Congratulations

Publié le par Dominique Lévêque

article-1381851-0BD3C00300000578-367_634x417.jpgQuel grand moment!

Un moment de respect, de dignité, de grandeur,

 un moment de tradition, de modèle, et d'éducation,

 un moment de beauté, de force et de sagesse,

 un moment d'unité, d'espérance et de communion...

Quelque chose que la France ne connait plus et cherche en vain dans ses sportifs, ses artistes ou ses politiques.

Quelque chose que la France ne cherche plus dans ses miltaires, ses enseignants et ses dirigeants.

 

Bien sûr que le coût parait exorbitant. Mais demandez plutôt le poids sur la feuille d'impôt de l'anglais. Ce serait donc indécent pendant que d'autres souffrent? Si ne pas faire de telles cérémonies suffisait à enrayer la misère et relancer l'économie, même les anglais y auraient pensé. Dans la France qui n'a pas de mariages royaux, les plus démunis ne le sont pas moins.

 

Bien sûr qu'ils sont fils de et filles de... Mais, par exemple pris au hasard, Michel GUERIN n'est-il pas le candidat désigné par le parti, et par son prédécesseur, puis validé par l'allégence des militants? Son prédécesseur n'a-t-il pas été lui même désigné par Edith CRESSON qui l'a fait validé par ses courtisans? Et Véronique ABELIN n'est-elle pas, comme elle s'en vante, l'héritière de la lignée ABELIN et de la lignée FOUCHE?

 

Pardonnez moi du peu, mais avec Michel GUERIN ou Véronique ABELIN, le rêve et l'espérance populaires ne sont pas vraiment au rendez vous...

 

A propos, Madame Ségolène ROYAL a-t-elle retrouvé l'argent disparu de l'Education Nationale?

Publié dans l'air du temps

Partager cet article

Repost 0

La mesure et l'ambition

Publié le par Dominique Lévêque

On me soupçonne souvent d’avoir une ambition démesurée.image-mesure.jpg

Si  j’avais raison, mes mini ambitions seraient très en deçà de ce qu’elles devraient être,

Si je me trompais, je devrais me faire plus discret.

Pas facile. Voyons ce qui se fait autour.

Publié dans l'air du temps

Partager cet article

Repost 0

Comme au cinéma

Publié le par Dominique Lévêque

logo nrco

On pouvait lire dans la presse récemment que le Député Maire n’avait fait que peu d’erreurs de casting en 2008.

C’est vrai qu’il a été le seul candidat à avoir recours à une analyse psychologique  avant recrutement. Je crois qu’il fallait répondre à la question suivante : « Toubib or not toubib ? »

Publié dans l'air du temps

Partager cet article

Repost 0

Les loups sont sortis du bois

Publié le par Dominique Lévêque

J’ai été attentif aux récents échanges de politique locale par voie de presse. Il en aura donc fallu peu pour que les loups sortent du bois. Ou plutôt les chihuahuas. Concernant les propos de Monsieur Guérin ou de Mademoiselle Abelin, dans les deux cas : j’y étais !

Annick Deyna, Michel Guérin, Joël TondussonQue Monsieur Guérin essaie de bonifier les fiascos des Halles, du boulevard Blossac, et des championnats du monde de montgolfières, qu’il tente de se dédouaner de sa responsabilité dans la fermeture de l’école de gendarmerie, qu’il oublie que la zone de Valette n’avançait plus, qu’il oublie que les locaux du centre technique municipal ou du CCAS ne servent pas directement la population, admettons que ce soit sa stratégie. Que Mademoiselle Abelin snobe les boulangers, qu’elle pense que le Nouveau Centre est un parti sans en être un, ou qu’elle ne se contente pas d’être l’héritière du côté paternel en rappelant qu’elle hérite aussi des Fouché, admettons que ce soit sa ligne de conduite.

20110420nr veronique abelinMais Mademoiselle Abelin sait très bien que pendant la campagne électorale, elle s’était déjà octroyé le pouvoir de son père. Elle sait très bien qu’elle s’est empressée d’occuper le bureau de directeur de cabinet au lendemain de la victoire, prise de court par madame Maryse Lavrard qui s’y est aussi imposée, et qui a distribué les bureaux de l’hôtel de ville par ordre décroissant de côte d’amour. Dire que Directrice de Cabinet n’est pas un poste privilégié plaira sans doute à ceux qui ont perdu leur emploi. Dire qu’on est là que provisoirement et prendre des décisions qui engagent l’avenir d’une ville, c’est jouer au jeu du Monopoly.

Quant à Monsieur Guérin, qui n’a comme seul outil dans son panier que la jeunesse de sa future concurrente, empreinte des mêmes défauts des pros de la politique que lui, pourquoi regretterait-il l’image d’une nouvelle génération si ce n’est parce qu’il n’incarne que le retour de l’ère Tondusson ?

D’un côté, Mademoiselle Abelin, qui se sert des châtelleraudais pour affirmer qu’ils « la connaissent et lui font confiance ». De l’autre, Monsieur Guérin qui « lui rappelle que tous les Châtelleraudais, eux, se souviennent… ». Moi, je me souviens surtout que Monsieur Guérin, fidèle de Monsieur Tondusson, s’est fait battre aux dernières élections municipales et que le clan Abelin n’a pas beaucoup rapporté aux dernières élections cantonales. Comme dit le sage Monsieur Stéphane Hessel, « Indignez-vous ! ».

Publié dans Communiqués

Partager cet article

Repost 0

"Indignez vous!"

Publié le par Dominique Lévêque

19741-hessel-1-bWF4LTQyMHgw.jpgJe félicitais Monsieur Stéphane Croizon pour son exploit, à l’occasion de l’inauguration de la fête à l’ail 2010 de Targé. Je disais qu’il fallait tant de rage et d’indignation pour être capable de relever un tel défi et donner une si belle leçon.

Car s’indigner, c’est résister plutôt que de subir. S’indigner, c’est affronter la mode, le sens des choses. S’indigner, c’est transformer la fatalité en idéal.

Quel ne fut pas mon bonheur de trouver ce petit ouvrage, 22 pages, d’un grand homme, 93 ans. « 93 ans, la fin n’est plus bien loin. Quelle chance de pouvoir en profiter pour rappeler ce qui a servi de socle à mon engagement… » Indignez-vous, de Stéphane Hessel, est d’une telle richesse, que je proposerai régulièrement une petite pensée autour de ce livre dans une nouvelle rubrique du blog : « Indignons nous avec Monsieur Hessel ».

 

Publié dans Aux thématiques

Partager cet article

Repost 0

Le lapin en chocolat

Publié le par Dominique Lévêque

 

 

Pâques, c’est le retour de la vie, le retour du printemps. Et le souvenir des cloches réanimé.  C’est ainsi que mes deux enfants se sont disputés un lapin en chocolat. Chacun tirant plus fort de son côté, le lapin s’est cassé en deux !

lapin-chocolat-7faf58553.jpgL’image est évidente : je voyais Borloo et Fillon, Guérineau et Cresson, Rabit et Abelin, Royal et Aubry, Villepin et Sarkozy, Michaud et Tondusson, Chirac et Giscard, Hollande et Strauss-Kahn, Herbert et Fouché…

Çà ne doit pas faire du bien d’être un lapin en chocolat. Les enfants, eux, ont compris la leçon.

 

 

 

Publié dans l'air du temps

Partager cet article

Repost 0

(é) moi médiatique

Publié le par Nouvelle République

logo nrco

La semaine dernière : un célèbre radical de gauche, féru de justice, se plaint de ne pas avoir été cité dans la presse lors du dernier conseil municipal de Châtellerault (rassurons ses proches : il était bel et bien au conseil) et se rabat sur son blog, « sujet aux railleries dans les échos ». Cette semaine : c'est au tour d'un non moins illustre élu socialiste, pro-Royal, de critiquer cette fois-ci le manque d'«équilibre » dans la presse après la publication rapprochée d'articles consacrés au maire de Châtellerault et à sa directrice de cabinet de fille ; d'autant, poursuit-il, que s'il y a un parti dont il faut parler en priorité, c'est le PS, puisque, « pour mémoire », c'est le « PS Châtelleraudais qui a gagné aux dernières cantonales et régionales ».
Question : certains élus, pas du tout mégalos, ne se sentiraient-ils pas, par hasard, en mal de reconnaissance et d'existence médiatique ? Pas sûr que cet entrefilet suffise à contenter leur '' (é) moi médiatique ''...

D.F.

Publié dans La revue

Partager cet article

Repost 0

Des chocs de titans (1977) aux bruits des ventilateurs (2014)

Publié le par Dominique Lévêque

20110217nr veronique abelin20101207nr michel guerin attaque

 

Publié dans l'air du temps

Partager cet article

Repost 0

Regarde donc dans ton miroir avant de dépasser

Publié le par Dominique Lévêque

Comment passer son temps à faire des calculs sur les intérêts convergents des hommes et encore parler d'idées qui prévalent? Faire semblant d'y croire, c'est collaborer au mensonge collectif des politiciens qui veulent faire carrière. Moi, je n'appelle pas çà de l'alchimie, j'appelle çà de la mauvaise cuisine.

 

Celui qui choisit ce combat là, ou en change, s'aliène. Celui qui choisit d'exister, se libère.

 

Non, décidemment, il y a mieux à faire. Le chemin des justes n'est pas là.

Publié dans l'air du temps

Partager cet article

Repost 0

C'est au pied du mur...

Publié le par Dominique Lévêque

mairie-chatellerault.jpgForce est de reconnaître que Jean-Pierre ABELIN vient de marquer des points.

Le magazine municipal transformé en prospectus électoral déplait, mais le bilan à mi-mandat est plutôt convaincant. Les projets commencent à se réaliser. La visite du ministre de la Culture était réussie.  Châtellerault a l'air de changer globalement bien. Mais à quel prix? Avec quelle gouvernance? Et quelle côte d'amour?  On recompte.

Publié dans l'air du temps

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>