Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La lettre de Monsieur Michel Guérin

Publié le par Michel Guérin

A Monsieur Jean - Pierre Abelin

Député - Maire de Châtellerault

 

Dans le dernier numéro du «Magazine des Chiitelleraudais », vous publiez une photo (page 8) représentant votre majorité municipale avec cette légende : a Une 6quipe au travail » et je suis présent sur cette photo !

 

Dois-je vous rappeler que je n'ai jamais fait partie de votre N équipe au travail » ? Cette photo prise en 2008, n'est plus d'actualité. Républicain et socialiste, j'ai par le passé travaillé avec vous le dossier de la rénovation du quartier d'Ozon dans le respect de nos différences. C'est la richesse de notre démocratie. Respectueux des élus actuels, je ne partage pas la vision de l'avenir que vous proposez. Cette erreur de publication a, évidemment, bien moins d’importance que les 3794 châtelleraudais qui recherchent un emploi ou qui ont des difficultés quotidiennes. Mais cette erreur de casting a me donne l'occasion de vous préciser, après vos deux ans de mandat, quelques remarques.

 

Ce magazine du mois d'avril 2010 illustre d'ailleurs nos différences. II encense les bienfaits d'une politique qui, pour le moment, ne montre guère de dynamisme. Je sais, par expérience, que votre fonction n'est pas simple dans la difficile période actuelle. Travestir des réalités par de la communication n'est pas la solution. Les projets que vous vous attribuez constamment sont ceux lancés par notre ancienne équipe : rénovation d'Ozon,nouveau CCAS, développement de la zone de la Désirée, signalétique des zones économiques, Conservatoire de musique à la Manu, réhabilitation du u bar de l'Europe N à Châteauneuf etc. Je vous souhaite d'ailleurs de les mener à terme, notamment la rénovation d’0zon, pour le bienfait des Châtelleraudais ... même si l'arrêt du projet de mise en œuvre d'un Conseils consultatifs des habitants  de ce quartier n'en est pas le meilleur signe.

 

Certains de vos nouveaux projets sont inadaptés au nouveau souffle que vous préconisez. Celui de construire une nouvelle école sur le site de l'ancien hôpital en est un des exemples. Cette exceptionnelle opportunité foncière devrait être l'occasion d'un projet ambitieux, partagé avec les Châtelleraudais par une large phase de consultation, liant économie tertiaire, habitat de qualité, animation culturelle, nouveaux parkings souterrains associés la rénovation complète des quais de la Vienne. L'école Henri Denard, bien située, par conséquence fermée, serait pourtant magnifique après sa rénovation. Est-il raisonnable, Monsieur Le Député- Maire, d'augmenter encore le nombre de bâtiments municipaux vides suite à la fermeture dramatique de l'école de gendarmerie ? Ces choix sont déterminants pour les 50 ans à venir ! Je pourrais relever bien d'autres différences, mais je n'en évoquerais, aujourd'hui, que deux.

 

Je n'aurais pas osé décrire le mouvement des Fabris comme  une tache sur l'image de notre ville », alors que l'identité industrielle, notre force, était attaquée et ses ouvriers peu respectés et pas soutenus par votre majorité. Je n'aurais pas fêté les 400 ans du pont Henri IV sans refaire avec des pavés anciens le tablier du pont qui est en goudron. J'ai, avec Joël Tondusson, en 2002 et 2005 écrit deux fois au Président du Conseil général de la Vienne, instance propriétaire de cet ouvrage emblématique, afin qu'il l'entretienne : pas de réponse. Conseiller général à cette époque, n'auriez-vous pas pu peser » pendant le vote des budgets afin de lui redonner l'éclat qu'il mérite à long terme et pas seulement le temps d'un feu d'artifice.

 

Mais revenons au magazine, les Châtelleraudais souhaiteraient vous y voir en photo avec des patrons de PME afin de fédérer des projets novateurs et créateurs d'emplois qui permettraient de remplir la zone de Valette que nous avons aménagée. « La ville verte de l'industrie N, est un bon slogan et je partage avec vous cette volonté. Mais, pour développer l'industrie verte, encore faudrait-il qu'il reste de l'industrie et de la main d'œuvre qualifiée ! Vous avez paraphrasé cette citation de JF.Kennedy, lors de vos vœux 2010. « Ne vous demandez pas ce que le pays Châtelleraudais peut faire pour vous, mais ce que vous pouvez faire pour lui. Pour ma part, j'ai fait, avec d'autres mon choix : dans l'avenir nous serons dans l'action, avec des propositions concrètes, pour que notre ville soit sur le chemin du progrès et d'un développement économique solidaire !

 

Veuillez agréer, Monsieur le Député- Maire, mes salutations respectueuses,

 

Michel Guérin

1 er adjoint de Châtellerault 2001-2008

 

Copies : élus municipaux

Publié dans l'air du temps

Partager cet article

Repost 0